Contactez-nous

N’hesitez pas à nous contacter sur ce site
Merci

21 réponses à Contactez-nous

  1. McDonald Daniel dit :

    J’ai trouvé les 2 articles sur le sujet des ‘passive samplers’ au large du grand récif publié par le chercheur Muller dont je vous ai parlé.

    Vetter W, Haase- Aschoff P, Rosenfelder N, Komarova T. Mueller JF. Determination of Halogenated Natural Products in Passive Samplers Deployed along the Great Barrier Reef, Queensland/Australia. Environ. Sci. Technol. Accepted 29.6.09
    Shaw, M., Negri, A., Mueller, J.F. Predicting water toxicity: pairing passive sampling with bioassays on the Great Barrier Reef. Aquatic Toxicology in press

    • sylvie peres dit :

      Merci beaucoup ,
      J’ espere que votre installation au pays basque se passe bien si vous voulez , je vous contacterai en septembre si nous nous réunissons.
      Très bon été
      Sylvie

  2. Matthieu dit :

    Bonjour,

    Je suis journaliste pour la chaine M6, je prépare un reportage sur les détergents et m’intéresse à leurs effets sur l’homme et l’environnement. J’aurais aimé en parler avec vous.
    A quel numéro puis-je vous joindre ?

    Bien cordialement,
    MF
    tel. 01 41 92 78 22
    +

  3. Cécile dit :

    Bonjour,
    J’aurai souhaité savoir si vous aviez effectué des analyses sur Mimizan plage.
    J’ai simplement trouvé un dossier « gardien de la côte » Surfrider qui date de 2008.
    Il semblerait néanmoins que la situation ne se soit pas améliorée mais voire empirée…
    En effet, la plage de Mimizan est située dans une zone à hauts risques de pollutions : le déversoir de la papèterie au sud avec de fortes odeurs et mousse suspecte, le courant qui doit être bien positionné par rapport à la pollution bactériologique et le CEL (Centre d’essai des landes) qui effectue chaque année de nombreux tirs de missiles (notamment le missile nucléaire M51)…
    Surfant depuis plusieurs années dans cette zone polluée, je m’inquiète des répercutions de cette activité nautique sur la santé des utilisateurs…
    Merci beaucoup pour ce que vous faites,
    Cordialement,
    Cécile

  4. hermen dit :

    Bonjour Sylvie,

    Voici un article qui peut t’intérrésser : http://www.actu-environnement.com/ae/news/directive-cadre-eau-polluant-controle-13848.php4#xtor=EPR-1

    , ainsi que le site web de notre outil pour calculer notre impact sur l’eau (tendances issues de l’outil ACV et Water foot Print) : http://www.empreinteh2o.com

    Renaud

  5. Vidal Loïc dit :

    Bonjour,
    Représentant l’association des guides de bain angloys, je souhaite vous faire part de notre intérêt pour vos recherches concernant la pollution chimique des eaux de baignades . Notre association a pour but de fédérer les sauveteurs angloys exerçant sur les plages l’été et de former des jeunes pendant l’hiver. Dans le cadre de notre mission estivale, nous sommes dépositaires des analyses ARS conformes à la législation européenne et essentiellement focalisées sur la pollution bactériologique. Si cette pollution a des conséquences directes sur la santé des baigneurs et autres sportifs de l’océan , les infections ne nous sempblent pas d’une grande gravité. En revanche, la pollution chimique des eaux dans le panache de l’Adour nous préoccupe plus fortement. Nous souhaiterions être informés de vos recherches et éventuellement participer avec vous au recensement et à l’analyse des pollutions dans le cadre de nos moyens.
    Merci.
    Loïc VIDAL

  6. viel dit :

    Bonjour Madame,

    Suite à l’article du Monde daté du 29.12.
    Je travaille pour un magazine aquitain VU BIEN VU, qui traite uniquement des initiatives DD dans la région. Notre rédactionnel est assuré exclusivement par des associations locales oeuvrant dans les thématiques environnementales.
    J’aurais aimé vous solliciter, si vous êtes intéressée, pour un article dans notre prochain numéro prévu en mars 2012. Merci de me contacter pour que je puisse vous faire passer quelques numéros par email et courrier.

    Cordialement,

    Alexandre VIEL
    a.viel@vubienvu.fr
    06 61 66 93 88

  7. BOTELLA Michel dit :

    Il serait judicieux que nous puissions prendre contact (voire le rencontrer) avec M Loïc Vidal afin de faire passer leur préoccupation dans l’élaboration du SAGE Côtiers Basque en cours.
    Il est possible de lui communiquer mes coordonnées.
    MB
    Le 04 03 2012
    Membre du SAGE Côtiers Basque et de la Conférence de Territoire Santé CB.

  8. Bonjour,
    Merci pour ce site intéressant que je ne connaissais pas et que je vais faire connaître.
    Les citoyens du département des Landes se battent actuellement pour faire annuler l’arrêté de dérogation signé par le Préfet et autorisant les épandages aériens de pesticides sur 8000 ha de maïs. Ces épandages aériens sont interdits par une Directive européenne et par la loi Grenelle 2 mais les dérogations, rendues possibles par un arrêté ministériel de 2011, se multiplient. Signez notre pétition et diffusez-là largement autour de vous :
    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=Epand40

    Merci, cordialement

  9. Bonjour,
    J’ai vu sur votre site le message d’une personne sur les eaux de baignade. Si cela vous intéresse, notre association a reçu un courrier officiel nous donnant le lien vers les documents du PAMM (Plan d’Action pour le Milieu Marin). On nous demande notre avis sur le « l’évaluation initiale », « le bon état écologique  » et les objectifs environnementaux avant le 16 octobre. Je pourrai vous communiquer le lien sur messagerie personnelle, si vous le souhaitez. Les analyses contenues dans un des documents font état d’une grosse pollution à l’embouchure de l’Adour en effet.
    A bientôt, cordialement

  10. du Réau Amélie dit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si vous prenez des stagiaires, et a qui m’adresser si c’est le cas?
    Je suis actuellement en master Écotoxicologie et chimie de l’environnement, j’étudie donc les polluants et leurs interactions avec les organismes et l’environnement. Je suis donc très intéressée par cette thématique.

    Bien cordialement,

    Amélie du Réau

  11. Heinis Thomas dit :

    Bonjour,
    je suis le directeur du centre de loisirs d’Urrugne.
    Nous souhaiterions mettre en place une animation sur une demi journée
    autour de la sensibilisation à la protection de l’environnement.
    Cette demi journée serait soit le samedi 22 juin soit le samedi 06
    juillet selon vos disponibilités.
    Elle serait entièrement ouverte au public.
    Je viens vers vous pour savoir quelle type d’animation pourriez vous
    proposer ou mettre en place pour une demi journée de ce type.
    Nous sommes ouverts à toutes les propositions
    Merci
    Thomas Heinis

  12. briones dit :

    Bayonne, le 16 février 2015

    Madame, Monsieur

    Actuellement en master II « Intégration Juridique Européenne » à l’UPPA de Bayonne, je suis à la recherche d’un stage pouvant donner lieu à une convention CIFRE au sein de votre cabinet.

    Cette convention permet à un étudiant souhaitant poursuivre ses études vers un doctorat, de réaliser sa thèse professionnelle au contact de praticiens du droit, tout en bénéficiant d’aides de recherche.

    A titre d’exemple, en 2012, la subvention annuelle s’est portée à 14 000 € (non assujettie à la TVA) à laquelle s’ajoute le crédit d’impôt recherche. De fait, cette bourse permet de financer le doctorant à hauteur de 50% environ, l’autre moitié étant financée par le praticien.

    Je me tourne vers vous aux vues de mon parcours et de mes aspirations professionnelles. Ayant étudié le droit de l’environnement durant mon cursus, j’aimerai parfaire mes connaissances au sein d’organisation spécialisées dans la défense de l’environnement.

    Travailler à vos côtés serait pour moi une expérience enrichissante et répondrait à une véritable vocation.

    Je vous remercie de l’attention que vous voudrez bien porter à ma candidature et reste à votre disposition pour tout entretien à votre convenance. Je vous prie d’agréer l’expression de ma considération distinguée.

    Cécile Briones Chaumet

  13. du Réau dit :

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Je souhaiterais avoir plus d’informations concernant les emplois ou bénévolats possibles au sein de votre association.
    En effet après un Master (bac+5 en écotoxicologie et chimie de l’environnement) fini en Juillet, je suis actuellement en recherche d’emploi dans le domaine de l’eau et de l’environnement et je trouve qu’il est important et intéressant, (en attendant de trouver), de rester dynamique dans ces domaines là.
    J’aimerais donc savoir s’il est possible de faire partie de votre association afin d’avoir certaines responsabilités et de poursuivre vos/nos buts communs ensemble. Si c’est le cas, comment dois-je m’y prendre.?
    Sachez que je cible particulièrement mes recherches sur la gestion et la qualité des eaux superficielles et de baignades, puisque j’ai des connaissances et compétences plus développées dans ces domaines-là. Peut-être pourrais-je par la suite vous envoyer une candidature spontanée soit pour une offre d’emploi soit pour du bénévolat ?

    Bien cordialement,

    Amélie du Réau
    30 allées Paulmy
    64100 Bayonne
    06 99 43 39 64

    Bien cordialement,

  14. DUPOUY dit :

    Bonjour,
    Une pollution est apparue dans le courant de MIMIZAN.
    http://www.sepanso40.fr/4203-2/
    http://www.sudouest.fr/2015/12/09/mimizan-40-les-algues-spirogyres-menacent-les-poissons-du-courant-2212301-3452.php

    Le courant de MIMIZAN est en zone protégée, il relie le lac d’Aureilhan à la mer, donc pas de champ agricole à proximité directe. Par contre, la papèterie Gascogne Paper et son usine à papier GASCOGNE SACK ont des émissaires d’évacuations direct dans le courant. Ensuite, l’aspect du gain financier, fait que beaucoup de parcelles déjà construites en bordure du courant sont divisées et les maisons sont dupliquées.

    à part écouter les mensonges des politiques que pouvons faire?

    Je préfère que mon commentaire ne soit pas publié

    Je vous remercie par avance pour votre retour

  15. Gabi, membre du collectif URAMAP dit :

    Bonjour,

    Nous savons votre intérêt pour la protection de l’environnement et des milieux aquatiques naturels. C’est pourquoi nous souhaitons vous inviter à l’une des réunions de présentation d’Uramap, la carte participative des pollutions le samedi 14 mai à 10h30 et le Mardi 17 mai à 19h00 au 33 allée du Moura 64200 Biarritz (dans les locaux de Surfrider Foundation Europe, entre la gare SNCF et l’Atabal).

    La première version de cet outil collaboratif, numérique et gratuit (http://tinyurl.com/jcsk2pr) a été lancé il y a deux ans par les bénévoles de l’antenne Côte Basque de Surfrider. Une deuxième version plus aboutie sera lancée dans quelques semaines. Mais déjà l’intérêt pour l’outil est indéniable : localisation des pollutions aquatiques, moyen et de pression et de lutte pour les supprimer, outil de communication, accessibilité au grand public…
    C’est pourquoi nous pensons aujourd’hui qu’il faut développer encore ce site internet et en confier la gestion a un collectif – détaché de Surfrider – ouvert et divers ; fait de citoyens, d’associations de protection de l’environnement, de gestion des milieux aquatiques ou de clubs sportifs. 

    Nous avons pensé à vous pour intégrer ce collectif, c’est pourquoi nous vous invitons à l’une ou l’autre des réunions de présentation.

    Pourrez-vous venir  ?

    Nous sommes à votre disposition pour préciser le projet ou trouver une autre date de rendez-vous si celles ci ne vous convient pas.

    Nous sommes à votre disposition pour en parler par téléphone.

    Gabi,
    membre du collectif URAMAP
    Bénévole Surfrider Antenne Côte Basque
    06 42 33 22 41

  16. Dix dit :

    Bonjour,

    Je cherche du soutien via des associations pour faire barrage à un réseau d’assainissement non collectif de 80eq/hab à Arcangues en zone naturelle et qui va déverser dans l’Uhabia.
    Merci de me contacter sur mon adresse mail (jonathan.dix@hotmail.fr) si ça vous intéresse et que vous êtes motivés pour faire opposition à ce scandale.
    Je vous mets le lien de la pétition en cours:
    https://www.change.org/p/mr-eric-spitz-non-%C3%A0-cette-nouvelle-source-de-pollution-de-l-uhabia?recruiter=321966406&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_petition&recruited_by_id=7eb734d0-15c3-11e5-b056-99e4ef7e0813&utm_content=starter_fb_share_content_fr-fr%3Av5

    Merci
    Jonathan Dix

  17. Christine Dix dit :

    Bonjour,
    Nous tenons a vous informer d’une pollution imminente de l’Uhabia.
    Une pétition a été lancée il y 2 jours (copier l’adresse du lien ci-dessous).
    Merci de l’aide que vous pourrez nous apporter et surtout de la publicité que vous pourrez faire.
    Nous restons à votre disposition pour complément d’information.
    https://www.change.org/p/mr-eric-spitz-non-%C3%A0-cette-nouvelle-source-de-pollution-de-l-uhabia?recruiter=321966406&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_petition&recruited_by_id=7eb734d0-15c3-11e5-b056-99e4ef7e0813&utm_content=starter_fb_share_content_fr-fr%3Av5

  18. Christine Dix dit :

    Bonjour,
    Une personne, La Sarl Gaztelur à Arcangues s’est vu autorisée à déverser 12.000 litres (80EH) d’éffluents par jour dans le petit ruisseau Argelous affluents de l’Uhabia. Une pétition a été publiée : https://tinyurl.com/y2f4trxo
    Du préfet aux maires locaux différentes administrations ont été informées. Il n’est pas encore trop tard. Pouvez vous nous aider ?
    J’ai déjà envoyé un message il y a quinze jours.
    Merci de me contacter.
    Cordialement,
    Christine Dix

  19. MESLIN Myriam dit :

    Bonjour,
    Je vous contacte dans le cadre de notre projet « solidarité territoire ». Nous recherchons des associations avec lesquelles nous pourrions organiser une journée sur le terrain avec nos collaborateurs, bénévoles d’un jour, autour d’actions de sauvegarde de l’environnement dans son sens le plus large. Il est également possible d’envisager des ateliers au cas où il n’y a pas d’actions sur le territoire.
    D’avance, merci pour votre réponse.
    Bonne journée.
    Myriam Meslin – Crédit Agricole Pyrénées Gascogne

  20. Bonjour,
    Nous avons créé un Collectif pour le 64 à Oloron, pour lutter contre un projet de Méga scierie qui mettrait à plat toutes les forêts de la chaîne des Pyrénées.
    Vous trouverez des informations sur le blog du site de l’ACCOB et vous invite à lire les explications sur cette page :https://www.foret-bager.fr/2020/09/10/collectif-touche-pas-%C3%A0-ma-for%C3%AAt-64/
    Espérant que vous participerez à la défense de nos forêts, j’insiste pour que vous nous contactiez si besoin de précisions et vous joindre à ce « collectif du 64 » pour nous retrouver lors de la Marche le 10 octobre à Oloron pour notre Département et le 11 à Lannemezan.
    Cordialement
    Jean Claude Dutter
    Tél : 06 95 75 30 40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *