Une loi courageuse sur les perturbateurs endocriniens

5/05/2011 > Politique
Santé

Commentaires ¦ Droit de réponse
Perturbateurs endocriniens : les députés prennent enfin conscience du danger
par Julien Massenet
L’Assemblée nationale vient d’adopter en 1ère lecture la proposition de loi du député Yvan Lachaud, visant à interdire l’utilisation des phtalates, des parabènes et des alkylphénols. Enfin, les dangers des perturbateurs endocriniens, ces produits chimiques qui interfèrent avec le système hormonal, commencent à être pris en compte.

Structure moléculaire du bisphénol A,
perturbateur endocrinien très présent
dans l´environnement et
dans le corps humain.
Sur proposition du député Nouveau Centre Yvan Lachaud, les députés ont adopté mardi 3 mai 2011, en première lecture, une proposition de loi visant à interdire la fabrication, l´importation, la vente ou l´offre de produits contenant des phtalates, des parabènes ou des al kylphénols. Ces substances sont classées « cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction ».

Les parabènes sont principalement utilisés par l´industrie agro-alimentaire et cosmétique. Les alkylphénols sont présents dans les détergents et désinfectants. Les phtalates sont utilisés quant à eux par l´industrie du plastique.

« En ce jour où les ONG pressent la Commission et les Etats-membres de l´Union européenne à enfin agir sur les perturbateurs endocriniens, le vote lucide et courageux des députés français ne pouvait pas leur faire meilleur écho », se réjouit André Cicolella, porte-parole du Réseau Environnement Santé. Il invite les sénateurs à suivre le vote « historique » des députés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>