Analyses de nos analyses

Analyse d’eau de baignade en Pays Basque

Pour les pouvoirs publics, les normes actuelles, permettraient d’offrir une eau de baignade sans risque significatif pour leur santé.
Nos analyses, faites en juin 2010 sur la côte basque prouvent le contraire.
Grace à la spectrométrie de masse avons trouvé: Des hydrocarbures aliphatiques, des détergents, des pesticides, des phtalates, du cadmium.
Cela confirme un double problème:
- Présence de polluants émergents multiples en particulier de PERTURBATEURS ENDOCRINIENS*
- » EFFET COCKTAIL » ; ce n’est pas la dose qui fait le poison (principe admis depuis l’antiquité-cf. Paracelse) mais l’absorption quotidienne d’une multitude de micro-doses.
Ce mode de toxicité chronique explique les épidémies modernes que sont cancers, trouble de la fécondité, maladies neurologiques, diabète, obésité et même les maladies cardiovasculaires.
En 76 un des premiers actes législatifs de l’union européenne était de voter une loi dite « directive eau de baignade » elle imposait 19 PARAMETRES physiques, chimiques et esthétiques.
30ANS APRES, la nouvelle directive prévue pour 2015 ne prendra plus en compte qu’1 PARAMÈTRE BACTÉRIOLOGIQUE** : les entérocoques intestinaux (mesure de la pollution bactériologique fécale)

CONCLUSION : Il est urgent que les polluants chimiques soient surveillés régulièrement par spectrométrie de masse pour établir une cartographie .
Ces polluants chimiques traversent les stations d’épuration, ou sont rejetés directement dans l’environnement, tant qu’il n y a pas de normes chimiques aucune mesure préventive n’ est prise pour améliorer la qualité chimique des eaux.

Prélèvement fait en juin 2010, sur une plage basque et sur l’Adour. Analyses en Spectrométrie de masse faites par le laboratoire Analytika à Cuers 83.
DEFINITIONS
* perturbateur endocrinien ou hormonal = molécules qui ressemblent à nos hormones, pénètrent dans notre organisme, et à la longue perturbent nos cycles hormonaux entrainant mutations et cancers, troubles de la fécondité…
**Paramètre bactériologique = les entérocoques sont responsables de maladies aigues : diarrhées, otites…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>