Sodium laureth sulfate :chimie

Le Lauryl éther sulfate de sodium ou Laureth sulfate de sodium, est undétergent et surfactant ionique fort, couramment utilisé en biochimie et biologie moléculaire. Petite molécule amphiphile composée d’un corps hydrophobe et d’une tête hydrophile, il désagrège les bicouches lipidiques membranaires par rupture des associations hydrophobes. Il dénature les protéines, sans rompre les ponts disulfures. Il confère aux protéines une charge globale négative.

On le retrouve dans divers produits ménagers (savonsshampooingspâtes dentifrices etc.). Il est peu onéreux et est un agent moussant très efficace.

La formule brute est du type :

R-O-(CH2CH2O)n>SO3Na (avec R = C12-C14).

Structure chimique du laurylsulfate de sodium

Sa formule chimique est CH3(CH2)10CH2(OCH2CH2)nO SO3Na. Le produit commercial est hétérogène, tant au niveau de la longueur des chaînes alkyle (12 étant la classe modale du nombre d’atomes de carbone), qu’au niveau de groupements éthoxyle, où n est la moyenne. L’article commercial le plus fréquent correspond à n=3.

Selon de récents rapports scientifiques sur ses effets à long terme, ce produit pourrait être cancérigène et pourrait dérégler le développement des yeux lors de l’enfance s’il se retrouve en contact avec les tissus de l’appareil visuel[réf. nécessaire]. Le laurethsulfate de sodium, ayant un rôle prépondérant dans la composition des ingrédients actifs des shampoings, est un produit issu d’un processus d’éthoxylationqui le fait passer du côté des alcools. Ce composé est aussi soupçonné d’être cancérogène et pourrait augmenter drastiquement le taux de nitrates dans le sang[réf. nécessaire]. Il pourrait même faire pénétrer du dioxAne dans le plasma sanguin[réf. nécessaire].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>