Eaux troubles

L’Agence Européenne de l’Environnement a publié son rapport annuel sur la qualité des eaux de baignade : 83% des sites européens sont considérés comme excellents.

Nous pourrions nous réjouir de ces très bons résultats basés sur  22 276 zones de baignade des 30 pays européens. Cependant, nous découvrons comme toujours que seuls les paramètres bactériologiques de la période estivale ont été retenus (laissant de côté la pollution chimique).

Article SUD OUEST

Remarquons  que La France obtient une 19ème place avec seulement  77.5 % d’échantillons d’excellente qualité, notamment ceux prélevés sur nos plages du littoral basque ; même  l’Espagne fait mieux avec une  est 11ème.
Cela est à rapprocher de l’action des pêcheurs ( CIDPMEM 64-40) à cause de la prolifération du liga. Ceux-ci portent plainte pour « fait de pollution des eaux par rejets de substances nuisibles » .

« Si le panache de l’Adour est incriminé , l’insuffisance des systèmes d’épuration sur la Cote Basque qui rejettent des concentrations d’azote 3 fois supérieures  à celles qu’on trouve normalement en eau  douce » est aussi pointée du doigt  .La partie littorale du départ 64 devrait normalement être classée « ZONE SENSIBLE A L’EUTROPHISATION ».
  Ce qui obligerait à des recherches  de polluants chimiques tels que les nitrates ( azote)et les phosphates et donnerait droit à des subventions de la part de l’Europe pour les traiter.

Le liga dans la main d’un pêcheur . Crédits photos: SUD OUEST

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *